Biographie d'Alphaville

 

1984, les débuts fracassants

 

Contrairement à la plupart des groupes qui suivent le rythme "album, tournée", le groupe allemand Alphaville a depuis longtemps choisi de se concentrer sur leur musique avant tout. Une tournée, ils l'ont toujours dit, n'aura lieu que lorsque le moment sera propice.

Le groupe apparaît sur la scène musicale en 1984 avec leur premier single Big in Japan. Tube mondialement connu, son succès est bientôt égalé par les singles Sounds like a Melody et Forever Young, la chanson-titre de leur premier album. À la question "comment vous sentez-vous quand vous entendez Big in Japan à la radio ?", le chanteur Marian Gold répond : "Je travaillais dans la restauration à l'époque, alors Big in Japan me fait toujours penser aux pelures de patates." Cet humour modeste se retrouve dans la musique d'Alphaville et montre également la façon de penser du groupe : la gloire et la fortune ne sont que des produits dérivés de leur but premier, qui est de faire de la musique.

 

1986, la consécration avec un fabuleux deuxième album studio

 

Plutôt que d'exploiter leur succès immédiatement, Alphaville choisit de ne pas entamer une tournée, préférant consacrer leur talent considérable à leur second album. Une tâche qui leur prendra presque deux ans. Ricky Echolette, qui avait été convié à rejoindre le groupe dès leur début, remplace Frank Mertens quelques mois après la sortie du 1er album. Le résultat est Afternoons in Utopia, un opéra rock puissant qui élève Alphaville bien au-dessus des autres groupes synthé de leur époque. Lors d'une conférence de presse pour la sortie de l'album à New York, un journaliste demande à Marian, "Les symboles sur la couverture d'Afternoons in Utopia représente-ils vos croyances religieuses ?" L'humour vif comme toujours, Gold répond, "Pas plus que les symboles sur le drapeau américain ne représentent les croyances religieuses du peuple américain."

 

1989, le changement de style

 

Grâce aux revenus glanés par le succès de leurs deux premiers albums, Alphaville peut se permettre de créer son propre studio, dans lequel ils sont libres d'expérimenter de nombreux styles de musique, expérience qui se ressent dans leur troisième album, The Breathtaking Blue. L'album est produit par Klaus Schulze, ancien membre de Tangerine Dream et musicien accompli. Selon la légende, Schulze est venu avec un ami technicien au studio du groupe, simplement pour déposer quelque chose. "On avait deux, trois heures de libres et Alphaville était en train de mixer un morceau. Je leur ai dit, si vous êtes pressés, je le mixe pour vous tout de suite, et Marian a dit, d'accord, vas-y." Schulze apprécie tellement de travailler avec Alphaville que les deux, trois heures deviennent un an et demi.

Ne voulant pas faire une tournée, mais tout de même désireux de donner une nouvelle direction au groupe, Alphaville sort en 1990 une vidéo long-métrage applelée Songlines. Le titre fait référence aux chemins suivis par les aborigènes australiens, pour qui les dieux ont créé toutes choses sur terre en parcourant le désert et en chantant pour donner naissance aux créatures. Bien plus qu'une simple compilation de clips vidéo, Songlines d'Alphaville est une série de courts-métrages filmé par un réalisateur différent et tous inspirés par la musique de The breathtaking Blue. Cette vidéo est une mine d'or pour les cinéphiles, puisqu'elle contient des courts-métrages dirigés par des cinéastes tels que Alex Proyas ( réalisateur de films tels que The Crow, Dark City ou I.Robot ) et Godfrey Reggio ( réalisateur primé de Koyanisquatsi et Powaqqatsi ). Le film d'animation réalisé pour Middle of the Riddle remporte même l'oscar du meilleur court-métrage à Hollywood.

 

1991, l'année des projets solo

 

Suivant la sortie de Ssonglines, Alphaville prend une année sabbatique, durant laquelle chaque membre est libre de suivre ses propres projets solos. Pendant que Bernhard Lloyd travaille sur la production de First harvest (1984-1992), la première compilation Best Of du groupe, le chanteur Marian Gold sort son premier album solo, So long Celeste. Ceci donne à Marian l'occasion de travailler avec d'autres musiciens et producteurs. Le résultat est un album dynamique et profondément personnel qui redonne au groupe un nouvel élan quand il se reforme pour créer son quatrième album, Prostitute.

 

1994, le chef d'oeuvre Prositute

 

Quand Prostitute sort en 1994, dix ans après leur premier album, il est clair que le groupe a beaucoup évolué. Le travail d'Alphaville - dans le contexte du groupe, des projets solos, de la musique, la production, l'écriture - leur a donné une grande expérience qui se retrouve dans l'album. Couvrant une grande variété de styles musicaux, chaque piste démontre une fusion experte de styles et de sens profond.

En 1995, Alphaville sent qu'ils sont prêts pour faire une tournée. Leurs premiers concerts les mènent dans toute leur Allemagne natale, où ils se produisent principalement devant des fans de longue date et quelques curieux. Ils sont bientôt demandés pour de nombreux concerts et festivals dans d'autres pays. Depuis lors, Alphaville est apparu en tête d'affiche dans toute l'Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique du Sud. Souvent, les spectateurs sont venus par nostalgie des années 80, désireux de voir le groupe chanter ses vieux succès, mais ils restent parce qu'Alphaville donne une profondeur, un professionnalisme et un talent extraordinaire à leurs apparitions publiques que peu de groupes peuvent espérer égaler.

 

1996, retour aux sources

 

Alphaville continue de travailler sur de nouveaux projets en groupe ou solo.

Marian Gold sort son deuxième album nommé United ( produit par Rupert Hine ), et l'année suivante voit la sortie du cinquième album du groupe Salvation, qui rappelle les origines synthé du groupe tout en prenant compte de l'expérience et de la maturité qu'ils ont gagnées pendant une décennie, passée à produire de la musique de qualité.

C'est également la dernière collaboration de Ricky Echolette avec Alphaville. Il quitte le groupe pour se consacrer à d'autres aventures.

 

1998, l'anthologie et la tournée mondiale

 

À la fin de 1998, Alphaville sort Dreamscapes, un coffret de 8 CD. Cette anthologie de morceaux inédits allant de démos, lives, remix et plusieurs nouveautés couvrent vingt ans de développement musical.

En janvier 1999, Bernhard Lloyd abandonne ses activités au sein d'Alphaville. Le groupe "live" est désormais composé de Marian Gold ( voix ), Martin Lister ( claviers ) et de deux nouveaux musiciens Rob Harris ( guitare ) et Shane Meehan ( batterie ).
En juin, Alphaville donne un concert à Kiel ( en Allemagne ) devant un public enthousiaste de plus de 10.000 personnes. Les 16,17 et 18 juillet, ils jouent trois concerts, à Salt Lake City aux États-Unis. À la fin du mois, ils jouent au Portugal devant plus de 17.000 personnes.

En avril 2000, lLe guitariste Christian Marsac remplace Rob Harris qui rejoint Jamiroquai. Le 26 juin, Alphaville publie l'album live Stark Naked And Absolutely Live enregistré durant cette tournée. L'album atteint la 1ère position dans les Charts allemands durant trois semaines. Le 5 août, avec de nombreux autres groupes, Alphaville joue devantr un public de 300.000 personnes à Szczecin ( Pologne ).

 

2000, naissance de nouveaux concepts

 

Le 13 octobre, lancement du titre Scum of the Earth qui est le premier opus d'un nouveau projet nommé Website Story. Chaque mois, le groupe prévoit d'offrir une toute nouvelle chanson en téléchargement gratuit sur leur site Web. Ces chansons sont des versions originales de production, qui permettent aux fans de suivre les progrès de la réalisation de l'album à venir.

L'idée derrière Website Story était de créer un tout nouveau genre de réactions entre les artistes et les fans, par le biais du Web. Quand nous avons commencé, on ne savait pas où cela nous conduirait. Les résultats ont été étonnants et ont permis à certains fans de participer à la création de certaines chansons.

Marian Gold

En décembre, Bernhard Lloyd et Max Holler sortent l'album Atlantic Popes, un projet virtuel accompagné d'un site web.

En 2001, Marian Gold apparaît avec Klaus Schulze, Effjott Krüger ( Ex-Ideal ) et Florian Schneider ( Kraftwerk ), dans le telefilm allemand "Klassentreffen / Class Reunion".

 

2001, la résurrection aux yeux du public avec un l'album remix

 

En juillet, le F.A.F. remix de Forever Young est distribué avec un clip vidéo au format bande dessinée.

Le 28 août, le site d'Alphaville est refondu et s'appelle désormais MoonBase. En octobre survient trois évènements majeurs dans l'histoire du groupe :
- Le premier DVD "live" tiré des concerts de Salt Lake City en 1999 est edité sous le nom Little America.
- L'album Forever Pop, avec des remix des classiques d'Alphaville est également distribué.
- Et pour finir, le projet Website Story se clôture sur la mise en ligne du dernier titre "On the Beach".

En février 2002, Marian Gold annonce que les chansons de Website Story seront publiées sur un prochain album nommé CrazyShow. Le 4 avril, avec son nouveau batteur, Pierson Grange, Alphaville commence son 'Miracle Healing Tour". De juin à septembre, après avoir joué dans plusieurs festivals d'été, le groupe travaille sur son nouvel album. Du 25 octobre au 22 décembre, Marian Gold repart en tournées avec le groupe symphonique Night Of The Proms à travers la Belgique et l'Allemagne.

 

2003, deuxième album d'anthologie

 

Le 4 février 2003, après plusieurs reports, CrazyShow est enfin publié.

Question : "Comment vous sentez-vous depuis que la production de CrazyShow est terminée ?"
Marian Gold : "Je ne sais pas. On m'a traîné en dehors du studio et on m'a crié " La production de Crazyshow est terminée maintenant !"

L'album marque un tournant dans la vie du groupe, car c'est la première fois que Bernhard Lloyd ne participe pas. Il annonce officiellement le 18 mars de cette même année qu'il n'est plus membre d'Alphaville. Répondant à l'annonce de Bernhard, Marian Gold a écrit :

Quand je l'ai rencontré pour la première fois en 1980, aucun de nous n'aurait cru que ce moment serait le début de 23 années de créations et de coopérations artistiques. Durant cette période, nous avons eu des tensions comme à l'accoutumée dans une longue relation, mas les bons souvenirs l'emportent de loin aux mauvais.

Le noyau du groupe est désormais composé de Marian Gold et du Britannique Martin Lister, qui est le directeur musical depuis la tournée 1995.

En 2004, Marian Gold passe quelque temps à Londres avec Martin à travailler sur de nouvelles chansons. Le 29 août, le 20e anniversaire d'Alphaville est célébré à Berlin. Le groupe, les amis et fans du monde entier se réunissent pour prendre part à cet événement. Alphaville donne un concert privé avec le Berlin Salonorchester Quartet, qui accompagnera le groupe à d'autres concerts "anniversaire" quelques semaines plus tard.

 

2005, mise en pause

 

En juillet 2005, l'Encyclopédie d'Alphaville Cosmic Meadows célèbre son 10e anniversaire. En fait, ce site est devenu la Bible officielle du groupe.

En août, la dernière version du jeu "Dark Age Of Camelot" est présentée à la "Games Convention" à Leipzig. Il comporte le titre "Für Dich", un duo chanté par Marian Gold et Kai Hawaii. En novembre, Alphaville se produit à Moscou et à Saint-Pétersbourg, face à 17.000 fans.

En décembre,      Visions of Dreamscapes, une version édulcorée du coffret est proposée aux plates-formes de téléchargement légale. L'Anthologie Dreamscapes qui était une série limitée et n'est plus vendue depuis 5 ans est de nouveau disponible en partie.

Au printemps 2006, un jeune groupe australien reprend Forever Young est se place 1er dans les Charts australiens. Le 3 Mars, Sebastian Komor remixe A Victory Of Love pour le CD "elektrisch! Sampler". Durant l'été, Alphaville part en tournée et teste de nouveaux titres à travers l'Europe. En décembre, un nouvel accord est signé avec WEA Records pour la production et la sortie de leur prochain album.

Le 27 janvier 2007, un autre remix de Sebastian Komor est publié sur "Elektrisch! Sampler". Il s'agit de To Germany with Love.

Le 16 février, la chanson Supernova, une collaboration entre Marian Gold et le groupe italien Syrian est publiée sur leur album Alien Nation. En Mars, Marian bénéficie d'une session de démonstration sur l'île allemande de Sylt avec son coscénariste de longue date : Rainer Bloss et le DJ/Producteur Ingmar Kappel ( Atomic Brothers, Puppet Mastaz ). En juin, changement dans le groupe "live", Mattes Leon remplace Pierson Grange à la batterie. Durant l'été, Alphaville joue à Gylne Tider en Norvège. En septembre, le contrat avec WEA Record prend l'eau et Alphaville rompt le contrat. En décembre, Alphaville offre le titre inédit Love Will Find A Way comme cadeau de Noêl.

Le 22 février 2008, Alphaville annonce son nouveau site web, tout en Flash.

 

2010, la renaissance

 

En septembre 2010, Alphaville connaît un retour en grâce inattendu auprès du grand public avec le succès de son nouveau single I Die For You Today, massivement diffusé sur les plus influentes radios allemandes. L'album dont il est extrait Catching Rays on Giant sort le 19 novembre 2010 et se classe N°9 des ventes d'albums en Allemagne, ce qui représente le meilleur classement album que le groupe ait obtenu dans son pays depuis sa grande époque au milieu des années 1980. Cet album se distingue par un retour aux arrangements et à la sensibilité mélodique qui forgèrent le succès d'Alphaville.

Daves Goodes, qui a rejoint le groupe quelque mois plus tôt participe activement à l'enregistrement de cet album. Il est rejoint par Jakob Kiersch et Maja Kim sur la tournée promotionnelle qui suit sa sortie.

Le 4 mars 2011 sort le second single Song For No One, accompagné d'un medley de 16min.

Cette même année, Tobias - ancien Webmaster d'Alphaville - met en ligne un fanzine qui va très vite être officialisé par le groupe. Il diffuse des articles, photos et interviews inédits.

 

2014, une année mouvementée

 

L'année 2014 est une année noire pour Marian et les fans du groupe. Le décès de Martin Lister le 21 mai marque un tournant très important tellement son travail de directeur artistique et son influence ont marqué la musique du groupe. Carsten Brocker prend le relai aux claviers durant les concerts.

Le samedi 27 septembre 2014, Alphaville se produit dans la salle "Le Divan du Monde" à Paris pour un concert exceptionnel fêtant les 30 ans du groupe. Une partie des titres ont été postés sur les plateformes vidéos telles que Youtube.

Le 31 décembre, le label SoundColors sort une compilation nommé so8os. Elle regroupe les singles originaux ( en version remix ou extended ) des titres phares du groupe sorties durant les années 80, ainsi que leurs Face-B sur le deuxième CD.

Durant l'année 2015, le groupe travaille sur son prochain album, mais le décès de Rainer Bloss le 10 décembre va profondément affecté Marian. Il écrit lors d'un tchat que ces mois ont été éprouvants au point de repousser la sortie du prochain album, prévu au deuxième semestre 2016.

 

2016, le calme en attendant le nouvel album

 

Le groupe "live" continue les concerts, principalement durant l'été. Alexandra Merl remplace Maja Kim à la basse au début du mois de juillet.